الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
mardi 26 octobre 2021
 
 
 
Activités Nationales

Les travaux de construction d'une faculté polydisciplinaire dans les provinces du sud seront lancés au cours de 2008, a annoncé, mardi à Laâyoune, le ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, M. Habib El Malki.



"Outre la création d'une école supérieure de technologie, le secteur de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique procédera également à la création d'une faculté polydisciplinaire à l'horizon 2008 pour renforcer le pôle universitaire dont le ministère est en train d'asseoir les fondements, avec l'implication des élus et des acteurs économiques dans la région", a ajouté M. El Malki à l'occasion de la 5ème session du Conseil d'administration de l'Académie de l'éducation et de la formation de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra.

Le ministre a exhorté le conseil de l'académie à prendre des décisions de nature à renforcer les acquis réalisés et permettre à la région de disposer d'un système intégré en matière d'éducation et de formation.

Entre autre projet pour la région, M. El Malki a évoqué le parachèvement de la construction d'un lycée technique à Laâyoune, la création de classes préparatoires aux écoles supérieures des ingénieurs au profit des élèves de la région et l'introduction de nouvelles branches et spécialités dans le cycle technique supérieur selon les besoins locaux.

M. El Malki, a souligné, par ailleurs, que le conseil de la région de Laâyoune se tient à un moment important de la réforme du système éducatif qui vise essentiellement à consacrer l'amélioration de la qualité de l'enseignement et à réhabiliter les établissements scolaires dans leur rôle de formation des cadres et des générations montantes.

Evoquant le projet d'autonomie des provinces du sud dans le cadre de la souveraineté marocaine, M. El Malki a noté que "le Maroc, sous la conduite éclairée de SM Le Roi Mohammed VI, a ainsi voulu barrer le chemin aux illusions que nourrit le séparatisme et mettre un terme à un conflit artificiel par la mise en place d'une régionalisation démocratique élargie".

Le ministre a rappelé que son département a adopté la régionalisation dans la gestion de la chose éducative, appelant tous les membres de la famille de l'enseignement dans la région à se mobiliser pour réussir le projet d'instauration d'une autonomie élargie dans les provinces du sud dans le cadre de la souveraineté nationale.

De son côté, le wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, M. M'hamed Dryef, a souligné que cette réunion "intervient à un moment important marqué par de nombreux défis et paris nationaux et régionaux à relever, avec à leur tête l'initiative nationale pour le développement humain qui constitue un chantier royal et national pionnier".

M. Dryef a plaidé pour la mobilisation de tous pour réussir les chantiers de réforme du système éducatif qui constitue une composante essentielle du développement durable et global.

Pour sa part, le directeur de l'Académie de l'éducation et de la formation de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El-Hamra, M. Ahmed Ben Zai, a exposé le bilan 2006 de l'académie, exprimant sa satisfaction des résultats enregistrés.

Au terme de cette rencontre, le conseil d'Administration de l'Académie régionale a adopté le projet de budget et le plan d'action pour l'année en cours.

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2021