الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
dimanche 21 juillet 2019
 
 
 
A la une

Saadani Maouelainine, membre du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (Corcas) et militante associative au sein d’une ONG internationale, a indiqué que la Communauté internationale doit rapidement s’intéresser aux violations systématiques des droits de l’homme perpétrés par le Polisario dans les camps de Tindouf au sud de l’Algérie.


L’activiste de l’association Organisation pour la Communication en Afrique et de Promotion de la Coopération Economique Internationale (OCAPROCE International), qui intervenait lors des travaux de la 41éme session du Conseil des Droits de l’Homme a ajouté que la solution pour mettre fin aux souffrances des Sahraouis résident dans l’application de l’initiative d’autonomie.

La représentante d’OCAPROCE pour l’Afrique du nord a évoqué d’autre part l’absence de liberté d’expression dans les camps à cause de la poignée de fer que pratique la direction du front Polisario pour soumettre tous ceux qui s’opposent à son point de vue ou à sa politique en exigeant le changement.

Elle rappelle que les cas de torture, de détention hors des procédures judiciaires continuent de s’abattre sur les opposants et ont même tendance à s’aggraver actuellement, en particulier pour les jeunes désespérés qui sont fatigués de la situation de gèle que connaissent les camps de Tindouf.

Cela nécessite une intervention urgente pour imposer le respect du droit et pour permettre aux Sahraouis de vivre en paix et dans l’équité.

Saadani Maouelainine a aussi évoqué la situation des femmes dans le monde en détaillant les divers formes de violence, d’absence d’égalité devant le droit, de ségrégation et de précarité et de marginalisation dont elles souffrent ainsi que les menaces qui touchent leurs vies.

Elle décrit dans ce cadre de la situation des femmes sahraouies retenues contre leur plein gré à Tindouf depuis quatre décennies.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-


 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2019