الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
dimanche 9 août 2020
 
 
 
Suite

Le ministre des Affaires étrangères, de l’immigration et du Commerce d’Antigua-et-Barbuda, E. Paul Chet Greene, a réitéré, vendredi à Rabat, la position “constante” de son pays concernant la marocanité du Sahara et la souveraineté du Royaume sur ses provinces du sud, soulignant que le plan marocain d’autonomie est “crédible, sérieux et réaliste”.


Le gouvernement antiguayen “réitère sa position constante concernant la marocanité du Sahara et la souveraineté du Royaume sur ses provinces du sud et nous estimons que ce conflit régional doit être résolu dans le cadre du plan d’autonomie que nous considérons crédible, sérieux et réaliste”, a affirmé M. Greene, lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, à l’issue de leurs entretiens.

Il a réitéré l’engagement du gouvernement d’Antigua-et-Barbuda à soutenir le plan d’autonomie au niveau de tous les fora régionaux et internationaux.

M. Greene a aussi insisté sur la nécessité de rechercher une solution politique à ce conflit régional dans le cadre de la souveraineté du Royaume et du respect de son intégrité territoriale.

Le ministre antiguayen a en outre exprimé la gratitude du gouvernement de son pays à SM le Roi Mohammed VI pour Sa noble décision d’ouvrir une ambassade des pays de l’Organisation des États de la Caraïbe (OECS) au Maroc en vue de consolider les relations entre le Royaume et cette région.

“Cette initiative offrira une très bonne opportunité pour les pays de cette région de s’ouvrir sur le continent africain”, a dit le ministre antiguayen.

Il a également exprimé sa grande satisfaction de la qualité des échanges, des engagements donnés par les deux pays et du niveau de leurs relations d’amitié.

M. Greene a relevé que les relations entre Antigua-et-Barbuda et le Maroc peuvent servir d’exemple dans la mesure où elles démontrent que des nations éloignées géographiquement peuvent travailler ensemble.

Il s’est dit honoré par la signature d’un accord entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement d’Antigua-et-Barbuda sous forme de “programme de feuille de route de coopération pour la période 2020-2022” qui porte sur la coopération bilatérale dans les secteurs de formation, de l’agriculture et du tourisme, ainsi que d’un communiqué conjoint dans lequel les deux pays expriment leur volonté à renforcer leurs relations bilatérales.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2020