الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
mardi 18 juin 2019
 
 
 
Suite

Le tribunal de l'Union européenne a annoncé, mardi, le rejet d’une demande du Polisario qui tentait d’annuler le mandat octroyé en avril dernier, au Conseil de l’UE pour négocier l’accord de pêche avec le Maroc.


La cour a jugé irrecevable la demande du Polisario qui estimait que le Conseil de l'UE n’avait pas à négocier un accord avec le Maroc qui inclut les eaux du Sahara marocain, tranchant ainsi dans le vif.

La juridiction européenne en a profité pour donner aux avocats des séparatistes, une véritable leçon de droit, puisqu’en plus de faire "succomber" la requête -pour reprendre les mots du jugement - elle a condamné le Polisario à supporter non seulement ses propres dépenses (frais de justice), mais aussi ceux engagés par le Conseil de l’UE et la Commission européenne dans cette procédure mort-née.

Le même jour à Strasbourg, les adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc ont perdu aussi avec l’adoption à une majorité écrasante du nouvel accord de pêche, suivie du rejet d’une résolution présentée par quelques eurodéputés qui voulaient solliciter l’avis de la cour de justice de l’Union européenne avant le vote. 

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2019