الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
jeudi 9 avril 2020
 
 
 
Suite

Les autorités marocaines sont le seul interlocuteur de l’UE et le seul responsable du contrôle

La Commission européenne a mis, mardi, un terme à la polémique que certains députés européens tentent de créer autour du respect des normes de commercialisation des fruits et légumes en provenance des provinces du sud du Royaume. 



Dans une réponse à la question d’une eurodéputée sur les contrôles de conformité pour les produits originaires du Sahara marocain, le commissaire européen chargé de l’Agriculture, Janusz Wojciechowski, a précisé que ce sont les autorités marocaines qui sont chargées de ce contrôle et qu’elles sont le seul interlocuteur de l’Union européenne. 

M. Wojciechowski précise que, conformément à l’article 15.4 du règlement n ° 543/2011, le Maroc est l’un des pays tiers où les contrôles de conformité ont été approuvés par la Commission européenne, précisant que les autorités marocaines sont chargées de vérifier la conformité aux normes de commercialisation des fruits et légumes frais sous leur contrôle et que ce sont ces autorités qui sont responsables des contacts avec l’Union européenne. 

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2020