الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
vendredi 24 mai 2024
 
 
 
Activités Internationales

Le Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (Corcas) a été représenté par Saadani Maalainine, à la table ronde, sur la question de "la violence contre les femmes : quelle stratégie pour la protection et la prévention", organisée à la marge de la 22ième session du Conseil des droits de l’homme, qui se tient du 25 février au 22 mars, à Genève.



Les participants à cette table ronde ont évoqué le problème de la violence contre les femmes et les filles dans les zones de conflit et de tension dans le monde, pour en faire une question prioritaire dans la volonté politique internationale, sous forme de recommandations, intégrées aux résolutions des Nations Unies, pour améliorer la condition de la femme.

Dans ce cadre, Mlle Saadani, à axé son intervention sur la situation tragique des femmes et filles sahraouies retenues dans les camps de Tindouf sur le territoire algérien, où elles sont objet de toutes les formes de violence, persécution et confiscation de leurs droits, depuis plus de trois décennies.

Et cette situation se pérennise avec le refus de l’Algérie et du Polisario de leur recensement, par le Haut Commissariat aux Réfugiés, ainsi que le manque de pression de la part de la communauté internationale pour la l’application de ce droit fondamental.

Cette table ronde a eu lieu dans le cadre de la poursuite du dialogue entre la société civile, les gouvernements et l’ONU, pour formuler des recommandations contraignantes pour les Etats, à travers les Nations Unies.

Cette table ronde a été organisée par "OCAPROCE INTERNATIONAL", qui est une organisation pour la communication en africaine et la promotion de la coopération économique internationale, est représentée au Maroc par Mlle Saadani, membre du Corcas.

Cette table ronde a été animée par Dr. Krishna Ahoojo Patel, la représentante de l’ONU et présidente de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté (WILPF), avec la participation de plusieurs experts internationaux, notamment, Dr. Hamadoun I. Toure, le Secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (ITU), Päivi Lairamo Hella, ambassadeur permanent de la Finlande auprès des Nations Unies et l’Organisation internationale à Genève, Pierre Sob,  du bureau du Haut commissaire aux droits de l’homme à Genève,, la princesse Micheline Makou Djouma, Présidente de l’"OCAPROCE INTERNATIONAL" et sa représentante auprès du bureau de l’ONU à Genève, New York et Vienne, ainsi que le professeur Alfred de Zayas , de l’Institut international des relations diplomatiques à Genève.

- Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas -

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2024