الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
samedi 25 mai 2024
 
 
 
Activités Nationales

Les membres du Conseil Royal Consultatif pour les Affaires Sahariennes ont élu, le soir du jeudi 6 avril 2006, à Rabat, les neuf vice-présidents qui constituent le bureau du Conseil. Il s’agit de Messieurs Kheddad Al Moussaoui, Hassan Derham, Abdelaziz Abba, Omar Bouaida, Ali Salim Chekaf , Othman Illa, et de Mesdames Hassana Cherif, Brika Zerouali et Khalthoum Khyate.

 



Les membres du Conseil avaient, auparavant, approuvé le mercredi soir, le projet de Règlement Intérieur du Conseil qui sera soumis à la Haute appréciation de Sa Majesté. Il est à noter que le CORCAS a ouvert avant-hier, mardi, les travaux de sa première session, quelques jours après que Sa Majesté ait nommé les nouveaux membres durant la visite historique qu’il a effectuée aux Provinces du Sud.

Le Conseil Royal Consultatif pour les Affaires Sahariennes constitue une force de propositions pour défendre l’intégrité territoriale du Royaume et développer les Provinces du Sud. Selon le Dahir instituant l’organisation de cette instance, le CORCAS a pour mission de défendre la marocanité du Sahara, participer au développement économique et social des Provinces du Sud et préserver leurs spécificités culturelles dans le cadre de l’identité nationale unifiée et riche de ses sources diversifiées.

Le Conseil s’est vu attribué de larges prérogatives afin de bien mener sa mission qui est une mission consultative dont le but est d’émettre des avis consultatifs sur les grandes questions chaque fois que Sa Majesté le demande, et accomplir les tâches confiées à ses membres. Le Conseil c’est aussi une instance qui fait des propositions pour le développement des jeunes et des femmes et exprime leurs ambitions par la promotion de l’éducation, de la formation et de l’emploi, le renforcement de la solidarité régionale et nationale et des droits de l’homme dans le cadre de la loi, ainsi que la préservation des caractéristiques culturelles de la région.

Le Conseil va aussi, œuvrer pour le retour et l’intégration des marocains séquestrés à Tindouf. Il veillera, en parallèle, à faire connaitre  la question de l’intégralité territoriale du Royaume dans le cadre d’une diplomatie effective, tout en soumettant un rapport annuel présentant le bilan du travail accompli par le Conseil et les perspectives d’avenir. Par ailleurs, la constitution du Conseil se distingue par sa crédibilité, sa représentativité et son efficacité, ainsi que son ouverture aux différentes composantes sociales et à tous les acteurs politiques et tous les opérateurs économiques et associatifs.

Source: Corcas
- actualité concernant la question du Sahara occidental / Corcas -

 

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2024