الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
vendredi 24 mai 2024
 
 
 
Presse Audiovisuelle

Le président du Conseil Royal consultatif des  affaires sahariennes (CORCAS), M. Khalihenna Ould Errachid, a réaffirmé, dans un entretien diffusé par la  Première chaîne de télévision (TVM), dans son journal du soir du 1er août 2006, que la proposition d'autonomie des provinces du sud dans le cadre de la  souveraineté marocaine est conforme à la légalité internationale.


La proposition d'autonomie garantit aux fils de la région tous leurs droits  de même qu'elle est conforme à la légalité internationale en ce sens qu'elle constitue une solution au conflit du Sahara qui préserve les droits de toutes les parties, a souligné M. Khalihenna Ould Errachid.

Ce projet d'autonomie, a-t-il ajouté, revêt une portée historique dans la  mesure où il intervient dans un cadre de réconciliation et vise non seulement à trouver une solution administrative ou politique mais aussi à associer les  parties concernées au plus haut niveau à la formulation et à la mise en œuvre  de cette solution, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed  VI.

Evoquant ses visites effectuées à l'étranger, le président du CORCAS a  expliqué que celles-ci avaient pour but de faire connaître la nouvelle  politique royale, la structure du Conseil et le projet d'autonomie aux amis du  Royaume, à la communauté et aux instances internationales.

Il s'est félicité des résultats positifs de ces déplacements, qui ont  permis de lever l'ambiguïté sur plusieurs questions, notamment en réaffirmant  que le "Polisario" n'est pas le seul et légitime représentant des Sahraouis  et que la majorité des Sahraouis résidant dans la région sous souveraineté  marocaine apportent un soutien total et inconditionnel au projet Royal relatif  à l'autonomie.

Les habitants des camps de Tindouf et plusieurs membres du "Polisario"  appuient le projet d'autonomie en le considérant comme la solution qui garantit  les droits politiques, économiques et sociaux des fils de la région, a assuré  M. Khalihenna Ould Errachid, relevant que cette proposition permet d'ouvrir grande la  porte à l'édification du Maghreb arabe sur des bases saines dans le cadre d'un  partenariat solide entre les pays de la région.

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2024