الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
vendredi 24 mai 2024
 
 
 
Presse Audiovisuelle

A l’issue de la réunion extraordinaire du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (CORCAS), tenue le 16 avril à Rabat, le président du Conseil, M. Khalihenna Ould Errachid, a fait une déclaration à la presse, dont voici la teneur :



« Nous avons organisé cette réunion extraordinaire afin d’étudier le projet d’autonomie en concertation avec les membres du conseil qui sont mobilisés, comme l’ensemble de la nation, pour défendre l’unité nationale et l’intégrité territoriale pour soutenir l’initiative marocaine que le Royaume a présentée aux Nations Unis. Pour les membres du conseil, cette initiative représente la solution finale, idéale et équitable au conflit du Sahara qui a duré plus de 30 ans. Les membres du conseil sont également convaincus que l’initiative d’autonomie sera la clé de voûte de la résolution finale de ce conflit stérile ».

Q : Mr. le Président, vous avez certainement appris que le front Polisario a remis une autre proposition devant faire opposition à la proposition marocaine, qu’en pensez-vous ?

R : « Cette proposition a été élaborée dans le seul but de semer la zizanie. On ne peut pas la qualifier de proposition puisqu’elle n’apporte rien de nouveau. Comme je vous l’ai dit, le seul but en est de perturber la remise de la proposition marocaine et croyez-moi, et avec la volonté de Dieu, cela n’arrivera pas ».

Q : Qu’attendez-vous donc du Conseil de Sécurité ?                

R : « Tout d’abord, nous réclamons notre droit et notre légitimité. Nous ferons de notre mieux pour rappeler à tous les pays, comme nous l’avons fait durant les visites initiées par Sa Majesté le Roi à plus de 30 pays, que le Royaume du Maroc a une légitimité au Sahara et que cette légitimité est portée par la majorité écrasante des sahraouis qui soutiennent l’intégrité territoriale et qui voient en le projet d’autonomie la solution idéale et équitable au conflit.

Il est certain et avec la volonté de Dieu que les enfants du Sahara, quel que soit leur lieu de résidence, dans les provinces sahariennes, les camps de Tindouf et même les leaders du front Polisario, arriveront à la conclusion que, tôt ou tard, l’unique solution possible au conflit sera le projet d’autonomie. Il n’y a pas d’autre solution envisageable satisfaisant l’ensemble des parties. C’est la conviction profonde, juste et équitable de tout sahraoui indépendamment des actions des Nations Unis et des éléments du dossier. Les Sahraouis croient, après 32 ans de conflit, qu’il n’existe pas de solution garantissant les droits de l’ensemble des parties, et assurant la paix et l’équité, autre que le plan d’autonomie sous souveraineté marocaine ».                        

 

 

 

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2024