الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
lundi 24 juin 2024
 
 
 
Presse Ecrite

Des médias jordaniens se font l’écho, lundi, de la célébration au Maroc du 44è anniversaire de la récupération de la province d’Oued Eddahab, notant que cet événement a constitué une étape cruciale dans le processus de parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume.




Le retour historique de cette partie du territoire marocain à la Patrie, acté le 14 août 1979, a été le résultat d’une lutte de longue haleine engagée sur plusieurs décennies par le Maroc pour parachever son indépendance et son intégrité territoriale, écrit l’Agence jordanienne de presse (Petra).

Et de rappeler que le 14 août 1979, les oulémas, notables et chefs de tribus de la province d’Oued Eddahab s’étaient rendus au Palais royal de Rabat pour présenter à Feu SM Hassan II leur serment d’allégeance et réaffirmer leurs liens d’attachement indéfectible au Glorieux Trône Alaouite.

Depuis cette date, fait observer l’agence, le Royaume a œuvré à la promotion économique et sociale de toutes ses provinces du Sud en les intégrant dans le processus du développement global et durable.

Pour sa part, le média en ligne “Ammonnews” a indiqué que la célébration de cet anniversaire est une occasion de se remémorer la haute portée de cet évènement qui incarne l’attachement indéfectible de la population de la province au Souverain et au Trône Alaouite et leur mobilisation constante pour la défense de l’intégrité territoriale du Royaume.

L’auteur de l’article souligne que Sa Majesté le Roi Mohammed VI accorde un intérêt particulier aux provinces du Sud en y assurant un essor économique et en consolidant la mobilisation nationale pour déjouer toutes les conspirations des ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc.

Depuis la récupération des provinces du Sud marocain, a-t-il poursuivi, de grands chantiers ont été lancés afin de mettre en œuvre des projets et programmes d’investissement et de développement aux niveaux économique, social, urbain, culturel et humain, en vue d’asseoir une économie régionale résiliente, pourvoyeuse de richesses et d’emplois.

Aujourd’hui, quatre décennies après leur libération, les provinces et régions du Sud marocain vivent au rythme d’une dynamique soutenue dans divers domaines, a-t-il noté.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-




 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2024