الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
jeudi 30 juin 2022
 
 
 
Presse Ecrite

Le président du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (CORCAS), M. Khalihenna Ould Errachid a annoncé, dans un entretien à l’agence Reuters diffusé le 6 avril, que Rabat ne dévoilera pas son plan d'autonomie pour le Sahara occidental à temps pour la réunion, prévue en avril, du Conseil de sécurité de l'Onu.



Le président du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (CORCAS), M. Khalihenna Ould Errachid a annoncé, dans un entretien à l’agence Reuters diffusé le 6 avril, que Rabat ne dévoilera pas son plan d'autonomie pour le Sahara occidental à temps pour la réunion, prévue en avril, du Conseil de sécurité de l'Onu.

M. Khalihenna Ould Errachid a expliqué ce retard par les consultations internes approfondies entreprises par les  autorités sur la question.

"Il est impossible de soumettre le plan d'autonomie en avril. Les  consultations sur l'autonomie ne sont pas encore achevées.

"Le plan d'autonomie sera présenté ultérieurement mais la date exacte  dépendra de la fin de ces consultations et du moment où Sa Majesté le roi  Mohamed VI prendra sa décision", a déclaré le responsable sahraoui.

Le Conseil de 141 membres que M. Khalihenna Ould Errachid préside a été créé en mars par le roi du Maroc après que ce dernier eût juré de "ne pas céder un seul pouce ou grain de sable de notre Sahara bien-aimé".

Pour Rabat, la création du Conseil fait partie des efforts déployés par le Maroc pour rallier des soutiens, sur place  et à l'étranger, à la cause de l'autonomie.

"C'est la première fois dans l'histoire du royaume qu'un roi du Maroc  promet l'autonomie aux Sahraouis. L'autonomie satisfait les aspirations de l'ensemble des Sahraouis. Elle mettra fin au conflit, je n'ai aucun doute là-dessus", a estimé M. Khalihenna Ould Errachid, issu de la grande tribu sahraouie des Rguibet.

L'ONU, qui avait arrangé un cessez-le-feu en 1991 entre l'armée marocaine et le Front Polisario, a promis depuis de nombreuses années d'organiser un référendum d'autodétermination. Mais la  consultation n'a toujours pas vu le jour en raison, notamment, de désaccords persistants sur la composition du corps électoral.

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2022