الـعـربية Español Français English Deutsch Русский Português Italiano
mardi 25 juin 2019
 
 
 
Presse Ecrite

Le Maroc veut une solution réaliste à la question du Sahara, a affirmé mardi à Moscou le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, soulignant que le Royaume n’est pas disposé à tenir compte des positions contraires aux Résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.


Dans un entretien accordé à l’Agence de presse russe “Sputnik”, le ministre a appelé toutes les parties à “faire preuve de réalisme et d’une volonté réelle afin de parvenir à une solution à cette question”.

Dès le début, le Maroc qui a adopté une position claire concernant ce processus (rencontres sur le Sahara) veut mettre fin à ce conflit régional qui n’a que trop duré, a souligné M. Bourita, ajoutant que si les autres parties avaient une volonté réelle, le Maroc a présenté son initiative d’autonomie.

Le ministre a ajouté que si certaines parties campent sur leurs positions obsolètes, le Royaume propose des solutions et définit sa position, mais il n’est pas disposé à poursuivre les discussions sur des questions non pratiques et non consensuelles. 

Concernant la dernière table-ronde de Genève sur le Sahara marocain, le ministre a souligné qu’elle s’inscrit dans le cadre de cette nouvelle voie, faisant état de progrès qui restent toutefois insuffisants, car “ce qui est nécessaire aujourd’hui est que toutes les parties concernées soient animées d’une volonté réelle afin d’avancer vers une solution réaliste, pratique et consensuelle”.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

 Le site n'est pas responsable du fonctionnement et du contenu des sites web externes !
  Copyright © CORCAS 2019